Accueil

Rennes, le 5 mars 2021
Communiqué de presse
Petites fermes : dites-nous de quoi vous avez besoin, on vous expliquera comment vous en passer
La Confédération paysanne a reçu ce vendredi sur la ferme de Gwenaël Floch’, maraîcher à Maure-de-Bretagne en Ille-et-Vilaine, le Ministre de l’agriculture Julien Denormandie, pour le Salon à la Ferme. Avec cette invitation nous voulions mettre en avant la nécessité de reconnaître et de soutenir les petites fermes dans la prochaine PAC.
Au cours de la visite, le Ministre de l’agriculture s’est dit impressionné par la performance économique, sociale et alimentaire de la ferme de Gwenaël Floch’. Mais après plus d’une heure d’échange, il n’en ressort aucune vision ni engagement politique de sa part. De la pédagogie, des réponses technocrates, nous en avons entendues mais nous ne savons toujours pas ce qu’il veut pour le monde agricole en 2027 : est-ce qu’il souhaite des paysannes et paysans nombreux ? C’est pourtant le seul moyen de répondre aux urgences sociales, écologiques et alimentaires.
« Pas d’opposition des modèles », nous assène le Ministre pour se justifier, mais c’est oublier que la répartition de la PAC est aujourd’hui inéquitable et favorise un modèle au détriment d’un autre. C’est bien de fait opposer les modèles !
Nous ne pouvons pas accepter que le Ministre se cache derrière un historique déséquilibré pour se justifier de ne pas réorienter et mieux répartir la PAC. Le Ministre dit ne pas nous oublier mais seuls les actes compteront : l’aide forfaitaire « petits agriculteurs » existe, c’est le bon outil pour soutenir ces petites fermes, le Ministre doit donc la soutenir et l’activer dans la future PAC.
Le sujet est publiquement sur la table et nous sommes déterminés à faire aboutir cette revendication.


Contacts :

  • Nicolas Girod, porte-parole national : 06 07 55 29 09
  • Laurence Marandola, membre de la commission PAC : 06 31 66 10 83
  • Caroline Nugues, chargée de communication : 06 95 29 80 78

devenir_paysan2

devenir_paysan3

Télécharger le pdf